Des découvertes

Les garrigues et les Costières de Nîmes

Le chemin de Régordane fait maintenant place aux "garrigues", vaste zone de collines et de plateaux calcaires où les senteurs de thym et de romarin laissent présager de la proximité de paysages plus provençaux. Nîmes, la romaine, se rapproche...

Vézenobres

Vézénobres domine les garrigues et l'opulente plaine où s'unissent les Gardons d'Alès et d'Anduze offrant une vue panoramique exceptionnelle.

Oppidum dans l'antiquité, forteresse par la suite, Vézénobres va connaître un essor démographique et économique aux XIe et XIIe siècles et va prendre toute son importance.
Les guerres de religion contre les Camisards séviront de façon très violente dans la région et vont encore modifier le village au XVIIe siècle.

De nombreux témoignages architecturaux racontent l'histoire mouvementée de Vézénobres : la Rue des Maisons Romanes, la Porte Sabran XIIIe, les passages voûtés, les ruelles pavées étroites, la Maison d'Adam et Ève d'époque Renaissance, la Grand'Rue...
Au XVIIe siècle, pour répondre au grand développement de la production de la figue sèche, les maisons situées sur le côté sud s'équipent de grandes pièces ouvertes, voûtées en berceau, dans lesquelles sont pendus, en automne, les colliers de figues. Ce sont ces séchoirs qui donnent au village vu de la plaine, son aspect particulier.

En savoir plus...

Nîmes

Nîmes est une ville au charme fou, mondialement connue pour la majesté et l’exceptionnelle conservation de ses monuments Romains

Dans cet écrin de 2000 ans d’histoire, elle séduit par la beauté de son centre ancien, un cœur de ville patrimonial d’exception avec de nombreux hôtels particuliers, merveilles du 16e, 17e et 18e siècle, témoins d’un riche passé, et mise en valeur dans un secteur sauvegardé parmi les beaux de France.

Nîmes est labellisée ville d’Art et d’Histoire.

En savoir plus...

La romanité

Aux origines, la Romanité : créée il y a plus de 2 000 ans autour d’une source divinisée que l’on appellera plus tard Nemausus (située dans les actuels jardins de la Fontaine), Nîmes fut l’une des plus importantes colonies du monde romain.

Traversée par la Via Domitia, route qui reliait Rome à l’Espagne, elle était déjà située à un carrefour commercial et culturel de toute première importance.

Nîmes a connu son apogée sous le règne de l’Empereur Auguste. C’est de cette époque que datent les célèbres monuments romains de la ville, parmi les plus beaux et les mieux conservés de l’ancien empire : les arènes, amphithéâtre remarquablement conservé qui fut, au gré de l’histoire, lieu de spectacle, forteresse et place d’habitation, et dont la colossale restauration est en cours jusqu'en 2025 (en savoir plus) ;

mais aussi la Tour Magne, la Porte Auguste et la Porte de France, témoignages de l’ancienne enceinte de la ville ou encore l’aqueduc de Nîmes, dont le plus formidable vestige est le Pont du Gard.

En savoir plus...