On en parle...

Depuis 1993....
avec les premiers articles de presse et surtout, le succès du colloque fondateur du chemin de Régordane, chemin de la tolérance (1995 - ci contre).

...les années suivantes permettent de porter à la connaissance du plus grand nombre, l'initiative des nouveaux "Rigourdans".

A titre d'exemple : le salon du patrimoine culturel au Carrousel du Louvre (1999), le colloque du Puy en Velay, etc.

(documents ci-contre)

... puis, en 2008, viendra la reconnaissance des nombreuses démarches et la récompense d'un travail de longue haleine : la labellisation du chemin qui devient officiellement le GR700 de la Fédération française de randonnée pédestre.

(document ci-dessous)

... et ne serait-ce pas "vous" qui en parlez encore le mieux ?

Un récit en 12 étapes et des photos magnifiques :

en savoir plus

 

... et pour les passionnés de VTT : en savoir plus

 

 



... s'en suivra alors un nouvel élan pour l'itinéraire qui bénéficie alors d'une couverture médiatique encore plus importante au cours de l'année 2008 et des suivantes...

Pour se souvenir... : la venue de Frédérique Hébrard, les parutions dans la presse étrangère, etc.

Un nouveau colloque se tiendra à Alès (Gard).

(documents ci-contre)

A partir de 2011, l'association "La voie Régordane" va s'attacher à pérenniser le chemin en engageant des études de positionnement pour renforcer l'attractivité du GR.

C'est aussi au cours de cette période que l'itinéraire continue de "faire son chemin", par exemple en bénéficiant d'une promotion officielle par l'intermédiaire des documents des 3 départements traversés : Haute Loire, Lozère et Gard.

Le chemin de Régordane a ainsi pris mille voies, parfois à la rencontre de collégiens, d'étudiants, d'ingénieurs de la D.D.E., de professeurs de l'Ecole des Mines... parfois même avec la participation du célèbre écrivain cévenol qui a vécu à Pont de Rastel, sur le chemin de Régordane : Jean Pierre Chabrol.

... aujourd'hui, l'aventure continue, avec l'appel à projets du Massif Central qui doit permettre au chemin de Régordane d'engager une nouvelle étape décisive, en mettant en oeuvre un nouveau projet de développement, pour les années futures ; un projet de développement qui s'appuiera sur les nouveaux outils de communication ; un projet de développement qui mettra à l'honneur les Récits de Régordane...

... l'intérêt porté au GR700 par la presse locale, régionale, nationale et étrangère n'a, tout au long de ces années, fait que se renforcer.

Enfin, il serait difficile de retracer près de 40 ans d'histoire, sans évoquer la reconnaissance, par l'U.N.E.S.C.O. du travail réalisé par l'association "La voie Régordane" et son Président Jean Pierre Olivier.

... et pour terminer, une dernière ballade...